Bouton


Bibracte-Mont Beuvray (71)


Bibracte - la Porte Rebout

Bibracte était la capitale du peuple cette des Éduens, développé surtout au Ièmesiècle av. J.-C.. Centre névralgique du pouvoir de l'aristocratie éduenne, c'était aussi un important lieu d'artisanat et de commerces où se côtoyaient mineurs, forgerons et frappeurs de monnaies sur une superficie de près de 135 hectares.
Ce site remarquable, situé sur les communes de Saint-Léger-sous-Beuvray (Saône-et-Loire), de Glux-en-Glenne et de Larochemillay dans la Nièvre et dans le Morvan au sommet du mont Beuvray ,communément appelé le Beuvray dans la région, est au confluent des bassins de l'Yonne, de la Seine et de la Loire.
Le Beuvray est constitué de trois sommets : le Theurot de la Wivre avec sa pierre, le Theurot de la Roche et le Porrey qui est le point culminant. Le site héberge le musée de la civilisation celtique qui retrace la vie de cette cité de quelque 5 à 10 milliers d'âmes au sein d'un oppidum fortifié que les fouilles archéologiques du mont Beuvray révèlent peu à peu. La conservation et la gestion du site sont effectuées par la société anonyme d'économie mixte nationale (SAEMN) du nom du lieu, qui est devenue un établissement public en 2007.
Ce site fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 25 septembre 19842.
Le 12 décembre 2007, le site de Bibracte a reçu le Label « Grand site de France ».



Plan du site - Moteur de recherche | Index Général | Page Aide | Contact © C. LOUP 2014.