# # # # # # Bouton

L'hommage

 

Hommage

Dans le monde féodal, les seigneuries sont organisés en territoire et chaque chevalier doit rendre compte à son féal, un baron doit l’hommage lige à son comte, qui lui même le doit à son duc, et ensuite à son roi. Rendre l’hommage est une cérémonie importante dans la vie d’un chevalier, car la tranquillité de son fief dépend de la puissance du seigneur qui administre la province. Deux types d’hommages sont pratiqués, l’hommage lige, où le chevalier arrive tête nue et en robe du bure s’agenouillant au pied de son seigneur qui, lui imposant les mains sur le sommet de la tête, l’admet en qualité de vassal dans sa seigneurie. L’hommage simple est plus une rencontre de courtoisie entre seigneur de même rang. Être admis en qualité de vassal procure, pour le chevalier, certains avantages, notamment il pourra demander à son seigneur de lui rendre justice en cas de conflit avec ses voisins, il pourra solliciter son aide en cas d’attaque de son fief, par contre, en cas de guerre, il devra participer à l’ost et fournir une ou plusieurs lances, suivant l’importance du territoire qui lui aura été alloué par son seigneur.
De par sa situation, le Duché d’Aquitaine doit allégeance au roi de France, mais Édouard III dira lui même « Fils de Roi ne saurait s’agenouiller devant fils de Duc » ce qui lui vaudra de voir son duché confisqué par Philippe VI. En prétendant au trône de France, Édouard III déclarera à la France une guerre qui devait durer 113 ans et qui pendant ces très nombreuses années mettra la France à feu et à sang avec tout son cortège d'horreurs, de massacres, de famine et de destructions.


Plan du site - Moteur de recherche | Index Général | Page Aide | Contact © C. LOUP 2017 .