Bouton

Les ponts transbordeurs



Un pylone du pont de Bordeaux
Bapteme

Ce type de pont; destiné à permettre à des véhicules de passer d'une rive à l'autre d'un cours d'eau accessible à des navire de haute mer a été construit dans de nombreuse villes portuaires comme à Saint-Nazaire, à Marseille, au Havre, où à Rochefort. Ils ont pratiquement tous été démolis, à l’exception de celui de Rochefort, car inadapté à l’augmentation du trafic routier.
Au début du siècle dernier vers les années 1900, il est décidé de créer un pont transbordeur à Bordeaux, presque à l’aplomb de l’actuel Pont d’Aquitaine qui enjambe la Garonne (53 mètres au-dessus des eaux). Les piliers furent inaugurés en grandes pompes et eurent droit à la bénédiction de l’Archevêque de Bordeaux. Un premier câble fut lancé entre les deux rives et le chantier s’arrêta en raison de la Première Guerre Mondiale pour ne jamais reprendre.
En 1942, les Allemands qui occupaient la Zone Atlantique eurent la fâcheuse surprise de voir un immense drapeau tricolore marqué de la Croix de Lorraine s’agiter au vent, suspendu au seul câble de ce qui aurait du être le pont transbordeur.
Il faut croire que cette plaisanterie a dû fortement leur déplaire car de rage ils ont fait sauter les piliers de ce fameux pont. La plupart de ces ouvrages ayant disparus, et celui de Bordeaux à plus forte raison. Bordeaux a entrepris Les travaux de construction d'un nouveau pont pour enjamber la Garonne


Plan du site - Moteur de recherche | Index Général | Page Aide | Contact © C. LOUP 2014.