# # # # # # Bouton

Le Col de Schlucht


Situé entre le Hohneck et le Tennech dans les Vosges, le col de la Schlucht est traversé par la route de Gérardmer à Munster et percé à 1146 mètres d'altitude par un petit tunnel. Après un moment de repos à l'hôtel ou chalet Hartmann, à la Schlucht, tous les promeneurs s'empressent d'aller visiter la galerie creusée dans le rocher, sur le versant alsacien. Le Rocher a 90 mètres de hauteur au-dessus de la route. Le tunnel à une longueur de 20 mètres, 6 mètres de largeur et autant de hauteur. Quand on s'avance au delà du tunnel, jusqu'au point où la route commence son premier circuit, le cœur se serre d'effroi en contemplant la profondeur du ravin qu'on a sous les yeux. Protégé par une haute banquette de granit contre les suites mortelles qu'occasionneraient le vertige et une chute dans le précipice, on mesure d'un coup d'œil le travail de géant entrepris et mené à bonne fin. D'un côté le précipice avec ses éboulements, de l'autre des pics de granit perpendiculaires d'où se détachent souvent des blocs énormes. On ne peut se lasser d'admirer la hardiesse d'une pareille voie et le panorama qui se déploie sous les yeux. En face, le Hohneck avec ses chaumes, ses chalets, ses troupeaux, ses escarpements titanesques, où la neige séjourne jusqu'en juillet, la belle vallée de la Fesch, ou le Val Saint Grégoire. Plus loin, la petite ville de Munster avec ses vastes bâtiments industriels, et au delà la riche et plantureuse plaine du Rhin.
Plus loin encore, le fleuve se dessinant comme une ligne blanche à l'horizon, au pied des montagnes de la Forêt-Noire. La vue embrasse des villes et des villages, dont la blancheur contraste avec le ton rembruni des champs. Au loin, la nature animée et tous les caractères de la plus vivante civilisation; et tout près, le désert, la stérilité, le silence. Mais à tous ces sujets de réflexion, d'admiration, d'étonnement, s'ajoute maintenant un sentiment qui domine tout, qui oppresse le cœur. Cette immense plaine, au milieu de laquelle le Rhin se déroule si majestueusement, cette plaine si riante, paraît à présent couverte d'un voile de deuil.... Ce n'est plus la France !

Xavier Thiriat - Les Vosges


Leçon de géographie

Leçon de géographie


Le Monument aux mort de 1870 à Marseille
La grande plaine d'Alsace vue depuis le Mont Saint Odile

A Strasbourg, à l’école, une allemande Blonde
Groupe un essaim d’enfants charmants ;
Elle guide à son gré sur une mappemonde
Tous ces jeunes esprits qu’on veut faire allemands

Pauvres petits enfants ! Chères âmes ouvertes !
Ils demeurent silencieux
Et suivant sur la carte avec des lignes vertes
Ce qu’on met à dessein chaque jour sous leurs yeux.

Jadis on leur disait que la France était belle
Que son nom, dans un vol hardi,
Avait des bruits de foudre et qu’elle avait en elle
Les éblouissements du Nord et du Midi.

Aujourd’hui nous voilà triste, sans espérance :
L’Europe dans un long sommeil
Voit passer sur le monde une éclipse de France,
Comme on voit par moments s’éclipser le soleil.


Le Monument aux mort de 1870 à Marseille
Les territoire annexés par l'Allemagne après 1870

Notre gloire n’est plus, l’étranger nous commande ;
Et dans un beau groupe d’enfants
A Strasbourg, à l’école une blonde allemande
Devant la mappemonde a des airs triomphants.

Elle a sa mission : puisqu’il faut qu’elle gagne
Ces petit êtres malheureux.
Elle veut rehausser l’éclat de l’Allemagne
En rappelant bien haut nos revers douloureux.

Elle met dans sa vois sa haine tout entière ;
Et s’adressant au plus âgé
Des enfants, elle dit : « Montrez-moi la frontière
De notre beau pays glorieux et vengé.
Montrez-moi donc Strasbourg, Strasbourg qu’on nous jalouse
Et dont l’Europe sait le prix ;
Montrez-moi Colmar, Montrez moi Mulhouse,
Et Metz qu’on ne peut prendre et que nous avons pris. »

L’enfant les indiquant d’un geste de souffrance :
Alors, dans un rire moqueur,
Elle dit : « Maintenant où placez vous la France ? »
Et l’enfant se retourne et répond : « Dans mon cœur ! »

Leçon de géographie - Adolphe Carcassonne 1871



Plan du site - Moteur de recherche | Index Général | Page Aide | Contact © C. LOUP 2017 .