# # # # # # Bouton

La Gascogne

Orléan

Guyenne et Gascogne et Bearn

En 561, l'alliance des Basques pyrénéens et des Aquitains des plaines permet de repousser les Francs ; création du "principat" (prince) de Vasconie, des Pyrénées jusqu'à la Garonne.
Le terme "Vascon" donnera "Gascon" au nord germanisé (V se transformant en G), "Basques" au sud ibérique (V se lisant B).


En 581, envoie d'une armée franque par Childéric. En 602, les Francs conquièrent la Vasconie et l'érige en Duché. En 613, Clotaire II, fils de Chilpéric, rassemble l'Aquitaine. En 625 ou 628, son fils, Aribert, le frère du roi Dagobert, devient roi de Toulouse, et se marie à la fille du duc des Gascons, et devient vice-roi d'Aquitaine.
Ses enfants, Boggis et Bertrand, s'entendent pour régner sur l'Aquitaine. L'Aquitaine devient duché en 632, jusqu'en 768. En 635, une armée franque est battue en Soule mais la Vasconie semble soumise en 635 sous Dagobert, qui réunifie le royaume de Clovis. Aegina, saxon, duc d'Aquitaine, meurt en 638.
L'Aquitaine conserve ou retrouve une certaine indépendance sous les Mérovingiens et les "rois fainéants". En 668, Lupus ou Loup, fils supposé de Boggis, fédère les Vascons, autrement dit les Basques et les Aquitains romanisés autre terme désignat les Gascons, et devient duc d'Aquitaine pour se détacher du royaume franc et être indépendant.
Vers 672, l'autorité de Childéric II est reconnue sur l'Aquitaine par le concile de Castres-sur-Gironde.

Le roi Eude
Le roi Eude fuyant Bordeaux en flamme

Eudes succède en 714 (?) à Loup, duc de Gascogne, qui fut tué vers 676, Il tente de s'opposer, sauf durant l'invasion sarrasine de 713, aux Francs barbares maire de palais de Charles Martel. Vaincu en 724, il meurt assassiné en 735.
Hunaud ou Hunald, son fils, reconnu duc par Charles Martel, est battu par Pépin le Bref, le fils de Charles Martel. Les Aquitains, repliés derrière la Dordogne, se font prendre à revers par la Septimanie vers 767. Le duc Waiffre, fils d'Hunaud, est traitreusement assassiné en Périgord en 768.Ce qui entraîne la fin d'une première lignée héréditaire de ducs aquitains. Lupus II garde le titre de duc.



Plan du site - Moteur de recherche | Index Général | Page Aide | Contact © C. LOUP 2014.