# # # # # # Bouton

La Guerre de 100 ans


La Bataille de l'Ecluse

Le 1er février 1328, le dernier des trois fils de Philippe le Bel, Charles IV le Bel meurt. Sa première épouse, Blanche de Bourgogne, compromise dans le scandale de la tour de Nesle, est emprisonnée à Château Gaillard et son mariage avec le roi a été annulé. Il n'y a aucun héritier male pour ceindre la couronne de France, hormis Edouard III d'Angleterre, le fils d'Isabelle, la fille de Philippe le Bel, et il revendique le couronne de France. Mais les légistes français arguant qu'une femme ne peut pas monter sur le trône et par conséquent transmettre la couronne c'est donc Philippe de Valois qui monte sur le trône de France. S'estimant lésé, le 21 aout 1337, Edouard III se proclame roi de France et d'Angleterre au court d'un repas où un héron est servi par Robert d'Artois, banni par Philippe VI, fait serment d'aider Edouard III à conquérir le trône de France.
Le 24 juin 1340, lors de la bataille navale de L'Écluse le roi anglais Édouard III, prétendant à la couronne de France, anéantit la flotte de son rival, le roi de France Philippe VI de Valois, devant l'estuaire du Zwin, ce bras de mer (de nos jours ensablé) qui mène à Bruges. C'est la première bataille d'importance de la guerre de Cent Ans. Viendront ensuite une succession de revers pour les troupes royales avec les batailles de Crécy le 28 aout 1346, l'une des plus terribles défaites de l'Ost Français; elle sera suivit par la bataille de Poitier où le roi Jean le Bon est capturer par le fils d'Edouard III, le Prince Noir. Pendant plusieurs années, le Prince Noir, va écumer les sud de la France, en des raids meurtriers semant la terreurs et la désolation sur son passages.

La prise d'Orléan

Une première trêve sera signé entre Charles V et Edouard III. Ce traité donne pratiquement la France à l'Angleterre. C'est pendant cette période que deux autre fléaux vont de nouveaux ravager le pays. la Grande Peste de 1347 et la guerre civile entre les Bourguignons et les Armagnacs. Profitant de la discorde entre les deux partis le roi d'Angleterre, Henri V, en profite pour rallumer la guerre. Il envahit la Normandie et le 25 octore 1415, la bataille d'Azincourt serait de nouveau une cuisante défaite pour l'armée du roi. Si Du Guesclin avait remporté quelles que victoire, avec l'avènement de Charles VI, la France allait de nouveau être le théâtre d'événement sanglant. Le traité de Troye signé en 1420 donne la France au roi d'Angleterre. Les «Ecorcheurs», émules des Grandes Compagnie pillent et incendient villes et villages. La Peste ravageant le peuple notre pays est en lambeaux.
A la mort de Charles VI, c'est le nouveau roi d'Angleterre qui est proclamé roi de France, Charles VII, déshérité ce réfugie à Bourges, ce qui lui vaudra le surnom de roi de Bourges. mais c'est sans compté la haine des français pour ce roi étranger et qui va réveiller le patriotisme de nos concitoyens
Avec l'avènement de Charles VII, sur le trône de France, notre pays allait pouvoir enfin reprendre courage. C'est grâce à une simple paysanne que le nouveau roi sera sacré dans la cathédrale de Reims.
Guillaume l'Alouette, un redoutable chef de bande, qui mène la guérilla contre les Anglais.; c'est le Grand Ferré, qui hache à la main, sur le seul de sa chaumière abat les soldats ennemis qui veulent le capturer. Un jour deux cents paysans retranché dans le bourg de Longueuil, près de Compiègne, sont attaqué par une troupe de soldats Anglais. Doué d'une force prodigieuse, le Grand Ferré saisit sa lourde hache, qu'un homme ordinaire de peu à peine soulever, s'élance au milieu d'eux et en tue dix huit. Suivit de ses compagnons, il attaque le porte étendard Anglais, le tue, lui prend son drapeau et, se frayant un chemin à coup de hache à travers quatre rangs d'ennemis qui s'enfuient épouvantés, va le jeter dans le fossé du village. Mais le Grand Ferré a eu si chaud, il à bu tant d'eau froide qu'il tombe malade et se met au lit. Les Anglais qui ont apprit la nouvelle, envoi chez lui douze des leurs pour le tuer. Il les voit venir, et oubliant son mal, il s'arme de sa hache, court sur eux et en tue cinq. Malheureusement, il s'est encore échauffé, a pris froid et il meurt.
De son côté Charles VII, à la tête de son armé, continue la guerre contre les anglais. En 1436, il délivre Paris, puis successivement les villes et châteaux du nord de la France. Après avoir complètement réorganisé l'armée, et l'avoir équipé d'artillerie, le roi reprend la lutte contre l'Angleterre; affaiblie par une lutte fratricide connue sous le nom de «Guerre des Deux Roses».
Après avoir essuyé une défaite à Formigny, des Anglais abandonne la Normandie, puis en 1453, la défaite du général Anglais John Talbot à Castillon, les anglais abandonne la France ne gardant que la ville de Calais, qu'ils conserveront encore pendant deux siècles


Plan du site - Moteur de recherche | Index Général | Page Aide | Contact © C. LOUP 2017 .