Bouton

L'Aquitaine


Au lion d'argent; sur fond de  gueules,

Aquitania (du latin, d'aqua , eau) a été divisée en trois provinces par les Romains. A la suite de la décadence de l'empire romain et après les invasions barbares, Clovis étend sa souveraineté sur l'ensemble de la Gaule, notre pays deviendra désormais le pays des Francs, notamment après la victoire de Vouillé où le roi Alaric II, roi des Wisigoths est tué en l'an 507.

L'Aquitaine est alors érigé en duché, dont le duc le plus célèbre duc est Guillaume le Grand (c. 755-812), comte de Toulouse, qui a arrêté les Maures et qui se retire dans le Désert de Gellone où il fonde l'abbaye connue à ce jour sous le nom de Saint -Guilhem-le-Désert. Guillem (Guillaume en Gascon) est le héros de chansons de geste; (complainte médiévales interprété par des troupes de baladin) et, dans lesquels il est surnommé Guillaume au Court-Nez (Nose court).La plus célèbre de ces chansons de gestes s'intitule "La Prise d'Orange"
En 781 Charlemagne incorpore l'Aquitaine au royaume Francs et il l'a lègue au plus jeune de ses fils, Louis le Pieu. Le royaume d'Aquitaine s'étendait du nord au sud, de la Loire aux Pyrénées et au cours inferieur de l'Èbre, et de l'est à l'ouest, du Rhône à l'Océan Atlantique. Sa capital était Toulouse.
Charlemagne avait divisé l'Aquitaine en quinze comtés :

- Le Poitou avec pour capitale Poitier.
- Le Berry avec pour capitale Bourge. .
- Le Saintonge avec pour capitale Sainte.
- l'Angoumois avec pour capitale Angoulême.
- Le Limousin avec pour capitale Limoges. .
- L'Auvergne avec pour capitale Clermont Ferrant.
- Le Velay avec pour capitale Le Puy.
- Le Gévaudan avec pour capitale Mende. .
- Le Rouergue avec pour capitale Rodez.
- L'Albigeois avec pour capitale Albi.
- Le Taulosan avec pour capitale Toulouse .
- L'Agenois avec pour capitale Agen.
- le Bordelais avec pour capitale Bordeaux.
- Le Quercy avec pour capitale Cahors.
- Le Périgord avec pour capitale Périgueux.



Le roi Eude
L'Aquitaine

Quelques châteaux forts important dominaient le pays, à Fronsac, sur la Dordogne, à Turenne au sud du Limousin, Peyrusse, au nord-ouest de Rodez.
La Septimanie ou Gothie, l'actuelle Catalogne qui s'étendait le long de la Méditerranée , des Pyrénées à l'embouchure du Rhône avait perdu ses anciens privilèges et était administrée aussi par des comtes qui résidaient à Agde, Narbonne, Béziers, Maguelonne, Nîmes, Lodève et Carcassonne.
Le duché de Gascogne, compris entre la Garonne et l'Océan, relavait lui aussi du royaume d'Aquitaine, mais sa soumission était précaire, et Charlemagne en détacha la partie située au delà des montagne de Navarre pour en former la marche de Gascogne avec capitale Jaca.
Au sud -est la marche de Gothie conquise sur les Sarrasins en 801, avait pour capitale Barcelone, C'est là que résidait le chef militaire qui avait sous ses ordres les comtés d'Ampurie, Girone, Urgel, et quelques autres.
Plus tard l'Aquitaine deviendra un duché, dirigé depuis Poitier, par la dynastie des Guillaume (Guillaume III Towhead, 951-963; Guillaume IV Fierebrace, 963-994; Guillaume IX le Troubadour, 1086-1127; Guillaume X de la Saint, 1127-1137).

Le royaume d'Aquitaine / par P. du Val, Quinze lieües de France, chacune de 3.000 pas géométriques

En 1137, le prince héritier du royaume de France, le futur Louis VII, épouse Aliénor duchesses d'Aquitaine Fille unique de Guillaume X, elle apporte en dot non seulement l'Aquitaine, mais aussi une partie du Périgord, le Limousin, le Poitou, l'Angoumois , le Saintonge, la Gascogne, et a de plus la suzeraineté de l'Auvergne ainsi que le comté de Toulouse.
En 1152, au retour de la seconde Croisade, le mariage est dissous et Eleanor, est répudiée par Louis VII. Quinze jours après sa séparation avec Louis, Aliénor se remarie, avec Henri II Plantagenêt, comte d' Anjou et futur roi d'Angleterre (1154). L'Aquitaine est alors incorporé à l'empire angevin. Après l'accession au trône d'Angleterre d'Henry l'Aquitaine passe dans le domaine d'Angleterre et le restera pendant trois siècles.
Elle reviendra sous le giron des rois de France pour de très courtes périodes suite à des confiscation du duché par les rois de France capétiens en 1294 (Philippe IV le Bel), 1324 (Charles IV le Bel) et 1369 (Charles V le Sage).
A la suite du décès du dernier fils de Philippe le Bel, sa fille Isabelle, l'épouse d'Édouard II d'Angleterre, revendique le trône de France pour son fils Édouard troisième du nom.
Ce serra le début de la Guerre de Cent Ans commencé à la bataille de l'Ecluse en 1345. C'est à partir de Bordeaux que le Prince Noir, lance des raids sur les possessions françaises. En 1453, à Castillon-la-Bataille, près de Bordeaux, les frères Bureau infligent une sanglante défaite aux troupes anglaises dirigées par Talbot.
Ce sera la fin des possession anglaises en Aquitaine et marquera la fin la Guerre de Cent Ans. En 1469, le roi Louis XI donne en apanage la Guyenne à son frère cadet Charles. La Guyenne sera finalement incorporé au domaine royal en 1472. L'Aquitaine fera désormais partie du domaine royal et ce sera l'avènement des intendant de Guyenne qui la gouverneront. Le plus célèbre d'entre eux étant l'intendant Tourny.