Logo Claude

Nord-Pas de Calais


Capitale régionale : Lille
Population : 4 033 197 habitants
Superficie : 12 414 km²
Nombre de communes  1 546



Départements Préfectures
59 Nord Lille
62 Pas-de-Calais Arras

Liens utiles


Conseil Régional Nord-Pas de Calais
Office Régional du Tourisme

Le diaporama est en cours de montage





Carte et informations

Le Nord

Le Nord

Givet - Vincent de Roses

Autour des bâtiments, le carreau s'étendait, et il ne se l'imaginait pas si large, chargé en un lac d'encre par les vagues montantes du stock de charbon, hérissé de hauts chevalets qui portaient les rails des passerelles, encombré dans un coin de la provision des bois pareille à la moisson d'une forêts fauchée. Vers la droite, le terri barrait la vue, colossal comme une barricade de géants, déjà couvert de l'herbe dans sa partie ancienne, consumé à l'autre bout par un feu intérieur qui brulait depuis un ans, avec une fumée épaisse, en laissant à la surface, au milieu du gris blafard des schistes et des grès, de longues trainées de rouille sanglante. Puis, les champs se déroulaient, des champs sans fin de blé et de betteraves, nus à cette époque de l'année, des marais aux végétations dures coupés de quelques saules rabougris, des prairies lointaines, que séparaient des files maigres de, de petites taches blanches indiquaient des villes, Marchiennes au sud, Montsou au midi; tandis que la forêt de Vandame à l'est, bordait l'horizon de la ligne violâtre de ses arbres dépouillés. Et sous le ciel livide, dans ce jour bas de cet après midi d'hiver, il semblait que tout le noir de Voreux, toute la poussière volante de la houille se fut abattue sur le plaine, poudrant les arbres, sablant les routes, ensemençant la terre.
Ce qui le surprenait surtout, c'était un canal, la rivière de la Scarpe canalisée, qu'il n'avait pas vu dans la nuit. De Voreux à Marchiennes, ce canal allait droit, un ruban d'argent mat de deux lieue, une avenue bordée de grands arbres, élevée au dessus des bas terrains, filant à l'infini avec la perspective de ses berges vertes, de son eau pâle où glissait l'arrière vermillonné des péniches. Près de la fosse, il y avait un embarcadère, des bateaux amarrées, que les berlines des passerelles emplissaient directement. Ensuite, le canal faisait un coude, coupant de biais les marais; et toute l'âme de cette de cette grande plaine rase paraissait être là, dans cette eau géométrique qui la traversait comme une grand routes , charriant la houille et le fer.

Emile Zola
Germinal



Nord-Pas de Calais

La presse régionale

La Voix du Nord

Nord Eclair

Médias


FR3 Nord-Pas de Calais