Logo Claude

Provence-Alpes-Côte-d'Azur


Capitale régionale : Marseille
Population : 4 889 053 habitants
Superficie : 31 400 km²
Nombre de communes :963

Départements Préfectures
04 Alpes-de-Haute-Provence Digne-les-Bains
05 Hautes-Alpes Gap
06 Alpes-Maritimes Nice
13 Bouches-du-Rhône Marseille
83 Var Toulon
84 Vaucluse Avignon

Liens utiles


Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-D'Azur
Office Régional du Tourisme

Cliquez ici pour découvrir un diaporama la Provence






Carte et informations


La Provence

De la Provence


Avignon vue depuis villeneuve les Avignon - Claude-Joseph Vernet, né à Avignon le 14 août 1714 et mort à Paris le 3 décembre 1789

Rien de plus beau que l'entrée du Comtat par le Languedoc; rien de plus charmant que la sortie d'Avignon par la Provence. Des deux côtés d'un chemin comparable à ceux du Languedoc, règnent des canaux qui le traversent en mille endroits. La Durance en fournit une partie, mes autres viennent du Vaucluse. Le cristal transparent des uns, l'eau trouble des autres font démêler aisément la différence de leurs sources. Les hauts peupliers semés sans ordre y défendent du soleil, dont l'ardeur commence à être extrême.
En quittant Latour, un pays assez bizarre ... Un chemin resserré entre deux montagnes escarpés. Ce défilé s'élargit dans quelques endroits, et devient alors aussi agréable que le vallon le plus cultivé. On découvre de temps en temps à travers les ouvertures du rocher des emplacements qui ressemblent assez à de grandes cours de vieux châteaux entourées de hautes murailles.
La ville d'Apt, grande, belle, peuplée, riche, et bien habitée... Vaucluse : c'est un de ces lieux uniques où la nature a voulu se singulariser. Il parait avoir été fait exprès pour la muse de Pétrarque. Ce fameux vallon est terminé par un demi-cercle de rochers d'une prodigieuse élévation et qu'on dirait avoir été tallés perpendiculairement. Au pied de cette masse énorme de pierre, sous une voute naturelle que son obscurité rend effrayante à la vue, sort d'un gouffre, dont on a jamais trouvé le fond, la rivière appelée Sorgue. Un amas considérable de rochers forme une chaussée au-devant mais à plusieurs toises de distance de cette source profonde. L'eau passe ordinairement par des conduits souterrains, où elle commence son cours.

La Côte d'Azur - Vincent de Roses

L'Isle sur la Sorgue... C'est un terroir que la nature et le travail se disputent d'embellir. La Sorgue qui dans tout son cours ne perd jamais sa couleur, ni sa pureté, enveloppe entièrement la ville de ses eaux. on ne peut rien imaginer de plus séduisant que cette partie du Comtat : des champs fertiles, plantés comme de vergers, des eaux transparentes, des chemins bordés d'arbres.
Marseille... Sa beauté lui est particulière. Ses dehors même et ses environs ne sont pas moins singulier. c'est un nombre infini de petite maisons qui n'ont à la vérité ni cour, ni bois, ni jardin, mais qui composent en total le coup d'œil le plus vivant qu'il y ait au monde. Les cotes d'Hyères.. Il n'est point de climat plus riant, ni de terroir plus fécond. Ce ne sont partout que des citronniers et des orangers en pleine terre; on repère de loin le parfum de ces arbres. Le lever de l'aurore et le coucher du soleil sont ordinairement accompagnés de ces douces exhalaison.

Jean-Jacques Lefranc de Pompignan
Voyage de Languedoc et de Provence



La presse régionale


La Marseillaise

Nice-Matin

Var Matin

La Provence

Médias


FR3 Provence-Alpes-Côte-D'Azur





Plan du site - Moteur de recherche | Index Général | Galerie de peintures | Page Aide | Contact © C. LOUP 2014.