Logo Claude

Midi-Pyrénées


Capitale régionale : Toulouse
Population : 2 862 707 habitants
Superficie : 45 348 km²
Nombre de communes :3 020

Départements Préfectures
09 Ariège Foix
12 Aveyron Rodez
31 Haute-Garonne Toulouse
32 Gers Auch
65 Hautes-Pyrénées Tarbes
46 Lot Cahors
81 Tarn Albi
82 Tarn et Garonne Montauban

Liens utiles

Conseil Régional Midi-Pyrénées
Office Régional du Tourisme

Le diaporama est en cours de montage


Carte et informations

Les Pyrénées

Les Pyrénées

Les Pyrénées - Vincent de Roses

Le marbre affleure jusqu’à l’endroit où commencent les champs, et les blocs que l’érosion détache de ses veines roulent jusque sous le soc du laboureur ; c’est la griotte, en réalité rouge sang et non cerise ; c’est le baudéon, noir veiné de blanc ; c’est le sarrancolin grisâtre… Pour construire les petites fromageries isolées dans les pâturages du pays bigordan, on mêlait les moellons d’un marbre presque blanc à des blocs de schiste couleur d’ardoise, un peu comme la Renaissance italienne le faisait dans ses monuments. C’était là moins l’impression d’un souci esthétique que le besoin de marquer la présence de l’homme, celle du troupeau, l’existence d’une propriété qui serait restée non située, abstraite, au milieu de ces espaces déserts, de ces prairies vallonnées à l’infini et boisées par endroit, où l’ombre, celle de la montagne et, bientôt, celle du soir, tend à tout confondre, à tout effacer.
Les toits d’ardoises des habitations, singularité de cette région méridionale au nord de la quelle règne pleinement la tuile romaine, apportent dans le paysage, une notre sombre que la couleur des murs, peint d’un lait de chaux d’un blanc cru, essaie de compenser. Image de la dualité de cette région où le roc colossal, acéré, souvent couleur de fer, et les terres ocres et chaudes, ensoleillées, où se prolonge la fertilité des plaines de la Gascogne, voisine étroitement.
les eaux vives, si nombreuses ici, gardent la pureté et, en même temps, la dureté qu’on peut attendre d’une eau issue d’un glacier, qui coule d’abord sur du marbre. En fait, elle dévale plus qu’elle ne coulent ou ne court, saute de cascade en cascade. Le gave pyrénéen n’a pas d’équivalent dans les autres massifs montagneux. plus impétueux que tout autre torrent, il lui est arrivé souvent de changer de cours ; ses lits secs et pierreux, au milieu des prairie, le rappelle ; ses crues sont soudaine et dévastatrices ; bruyant, il fait, par contraste, ressortir la paix des vertes vallées, où il n’a pas encore ralenti son allure ni perdu l’effervescence qui blanchit son courant, alors que déjà les peupliers et les aunes d’une Arcadie le bordent.

Pierre Gascar

Midi-Pyrénées

La presse régionale

La Dépêche du Midi

La-Nouvelle-République-des-Pyrénées

Midi-Libre

Médias


FR3 Midi-Pyrénées